Atelier fabrication de purins

Samedi 1er juillet, Espaces nous a proposé un atelier Fabrication de Purins.

C’est Jean-Baptiste qui a animé cet atelier.

Nous avons vu les propriétés de différents purins et appris à en fabriquer certains avec les plantes apportées par Jean-Baptiste ou disponibles au jardin.

20170701_145440

Certains purins comme celui d’orties est un engrais naturel qui favorise la croissance des plantes. D’autres purins vont avoir un effet répulsif sur des nuisibles (insectes, limaces…) ou permettent de lutter contre des maladies (mildiou…). Enfin, certains purins ont un impact sur la saveur des fruits/légumes cultivés.

Les purins s’utilisent dilués dans de l’eau (généralement 10% dans le mélange). Bien se laver les mains après la fabrication ou la manipulation du purin. Les purins se fabriquent dans des récipients non métalliques.

Il faut éviter d’habituer ses plantes à être nourries d’un purin en particulier. Il faut penser à alterner les purins épandus.

Il est possible, au moment de l’arrosage, de réaliser un « cocktail » de purins afin de bénéficier des qualités des différents purins.

Sous l’intitulé « purin », il existe en réalité différents noms selon le mode de préparation : macération, décoction, infusion et purin.

Quand arroser avec le purin ?

Lorsque l’on souhaite lutter contre les insectes, il est préférable d’arroser/pulvériser en fin de journée, les insectes étant plus actifs la nuit.

Pour la lutte contre les maladies des plantes, il est préférable d’arroser le matin.

Pour la croissance des plantes et l’effet sur la saveur des fruits/légumes : arroser les semis en pré-floraison.

Note : si le sol a été arrosé la veille, cela assure une meilleure circulation de la sève et donc le purin a plus d’effet.

 

  • La Tanaisie

20170701_153437

Le purin de Tanaisie permet d’éloigner les insectes et de lutter contre le mildiou.

Nous avons conservé les fleurs (30g) qui ont été mises à macérer dans 1L d’eau de pluie.

20170701_153719

20170701_153943

Il faut attendre 3 jours avant de pouvoir l’utiliser. Elle est utilisée en pulvérisation sur les feuilles des plantes. (dilution : 20%)

  • La Rhubarbe 

C’est un excellent répulsif contre les insectes, pucerons et les limaces.

Pour le purin, ce sont les feuilles (non comestibles) qui sont utilisées. Elles sont coupées en petits morceaux puis plongées dans de l’eau de pluie. (1kg de feuilles pour 10L d’eau de pluie). Il faut laisser macérer 3 jours.

Les tiges sont conservées pour en faire des confitures :-).

20170701_154818

20170701_160252

Dilution : 20% en arrosage (répulsif de limaces), non dilué en pulvérisation (insecticide).

  • La Bardane

Le purin de Bardane est utilisé contre le mildiou de la pomme de terre mais également comme engrais.

1 kg de feuilles (feuille + tige) dans 10L d’eau de pluie.

Laisser fermenter environ 5 jours.

20170701_155612

 

20170701_155852

20170701_160220

20170701_160535

Dilution : comme engrais : 20%, comme fongicide : 5%.

Autre purins intéressants : 

  • Ortie

Le plus connu des purins. C’est un stimulateur de croissance (riche en azote), antifongique contre le mildiou et l’oïdium et un répulsif contre les pucerons.

Il faut 1kg de plantes fraîches dans 10L d’eau (de pluie, de préférence).

Il faut laisser macérer au minimum 2 semaines en remuant le mélange tous les 2 jours pour bien répartir le principe actif dans l’eau.

Laisser macérer à l’abris de la lumière.

Dilution : 20% pour l’arrosage, 5% pour la pulvérisation.

 

  • Menthe (lutte contre aleurodes et pucerons)
  • Capucine (prévention du mildiou)
  • Consoude (riche en potasse, calcium, azote). Activateur de croissance, stimulant pour la floraison. Répulsif à insectes. Activateur de compost
  • Tomate : les feuilles fermentées luttent contre les insectes

 

  • La prêle

N’ayant pas de prêle au jardin, nous avons planté celle apportée par Jean-Baptiste dans un pot et l’avons placé à l’écart du jardin (elle est envahissante !).

C’est un excellent antifongique (mildiou, oïdium, rouille…)

20170701_153136

Le purin de prêle est un fongicide efficace (lutte contre le mildiou, la rouille…).

Il s’applique en pulvérisation et sa dilution est de 10%.

 

 

Merci à Jean-Baptiste et à Espaces !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s